vendredi 2 septembre 2022

Après l'orage



Quand l'orage a passé, qu'il s'en est allé vers l'est, abattre ses furies tonnantes, venteuses et diluviennes sur d'autres lieux, J'AIME ÉCOUTER CETTE MUSIQUE LÀ . Elle est pour moi celle de l'apaisement, de la réconciliation ; de la sérénité retrouvée.

Les collines alors, gorgées d'eau, se mettent à fumer. Dans les jours suivants, longtemps, elles restitueront cette eau aux ruisseaux qui murmureront de nouveau.

J'écris, je l'avoue, ce billet un peu en avance, car si l'orage gronde autour de moi, il n'est pas encore passé.

Disons que je me prépare... 

12 commentaires:

  1. Mais est-ce que, en écoutant Rodrigo AVANT l'orage, vous n'allez pas inciter celui-ci à passer au large ?

    Le risque est grand…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 😁
      Ah m... Vous avez raison !!!
      D'ailleurs le ciel est en train de s'éclaircir...

      Supprimer
  2. Souvent, après le tumulte d'entrailles entravées par de trop venteuses et tonnantes mais, hélas, infructueuses tentatives en ce petit lieu, j'aime écouter cet adagio apaisé. Longtemps reviendront me hanter les fumerolles souffreteuses de ce Guernica intime et le murmure incontinent du maigre filet d'eau qui en lave la honte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lâchez-vous ! Mais en gens bien élevés tout de même...
      C'est un peu l'idée ? Non ?

      Supprimer
    2. Même si je suis bien incapable de comprendre le sens caché de ce commentaire, je ne peux m'empêcher de le trouver fort joli et bien élevé... 😊

      Supprimer
    3. Mais, au risque de me tromper, je crois reconnaître ce style d'écriture et ces tourmentes...

      Supprimer
  3. Alors ? Il a plu ou pas ? Rodrigo ou Paparudă ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hélas non, promesse non tenue une nouvelle fois... Remise à cette nuit et en quantité négligeable.
      C'est à désespérer...
      Je vais faire des incantations, comme dans votre vidéo...

      Supprimer
  4. Pourquoi souhaitez-vous que votre orage s'en aille vers l'est, c'est à dire au dessue de la Russie, "abattre ses furies tonnantes, venteuses et diluviennes" ?
    ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben ici le plus souvent l'orage vient de l'ouest, c'est bien normal qu'il s'en aille par l'est ! 😀
      Mais, cher bedeau, pourquoi soulignez-vous ma phrase ?

      Supprimer
    2. Je me voulais un tantinet... *ironique* (!???) sans rien ignorer ni de la vitesse ni du sens du vent, ici ou là-bas...! :-(
      D'autre part, je mets habituellement entre guillemets une citation recopiée, aucune arrière pensée, aucun sous-entendu... :-((
      :-(((

      Supprimer
    3. Ahhhh... Me voilà rassuré ! 😁

      Supprimer

Lâchez-vous ! Mais en gens bien élevés tout de même...